Passions personnelles

Depuis ma jeunesse je suis fasciné par des rythmes afro-caraïbes. Cette passion m'a amené finalement en Haïti, résultant à un engagement plus sérieux dans le développement humain. - Veuillez voir "Nos Projets Montessori" - mais aussi dans la découverte du Carnival de Trinidad. Après plusieurs participations en costumes entre 1973 et les premières années 1980. En 2009 j'ai finalement tourné ce petit film de 11 minutes:

Le rythme est resté vivant - non seulement celui d'Afrique ou des Antilles.
En Août 2015 j'ai donc accompagné mon épouse Isa, qui joue de la harpe Celtique avec mon instrument de percussion Celtique "Bodhran" et j'ai participé (en chemise blanche) dans le groupe folklorique Américain de Bill Flowe: 

 

Une deuxième passion personnelle, la voile, ce développait pendant mes études à Munich, près des lacs de Bavière. Avec le bénéfice d'une petite spéculation comme étudiant en économie, j'ai acheté un mini-voilier dégonflable, juste assez grand pour abriter une personne sous une tente improvisée. Avec ce mini-navire j'ai passé trois vacances d'été merveilleuses en Méditerrané. Après mes études, les voiliers grandissaient lentement pour pouvoir abriter plus qu'une seule personne. La passion pour des vacances sous le soleil et le vent du Sud subsistait pendant toute ma vie.

En 1951 des anciens officiers de la marine du Chile réactivaient une tradition des flibustiers du 17ème siècle qui chassaient des navires espagnols d'après un abri naturel à l'île de La Tortue, proche de la côte d'Haiti. Comme les anciens, ils se nommaient "Frères de la Côte" et s'organisaient en forme de "tables". 

Logo Küstenbrüder

Les tables des "Frères de la Côte" se créaient dans toute l'Amérique Latine et du Nord et finalement arrivaient en Europe. En 1977 je joignais la première table de l'Allemagne des fanatiques de la voile. Ce n'était pas une coïncidence (?!), qu'une des écoles maternelles pour des enfants défavorisés, créé par la Fondation-Peter-Hesse en Haïti, se trouvait en colline de l'Ile de la Tortue.

En visitant l'Ile et cette école, j'ai du constater que les pêcheurs de la Tortue avait besoin d'aide. Avec l'accord et le support initial de mes Frères de la Côte en Allemagne nous avons donc créé une "Table des Frères de la Tortue" spéciale pour leur donner un peu d'aide.

La traduction française par un "Frère de la Côte" de Paris, "LA PLUME" d'un extrait de mon livre en Anglais "VISION WORKS" sur cette petite histoire liant l'œuvre de la Fondation-Peter-Hesse en Haiti à ma passion de voile est publiée ici.